Pas de tir et infrastructures au sol de Soyouz (Guyane Française)

Pas de tir et infrastructures au sol de Soyouz (Guyane Française) Nature du chantier : Conception d'exécution et pilotage du groupement dans le cadre de la construction d'une zone de préparation, d'un pas de tir et d'un centre de lancement de fusées Soyouz.

Description du projet : Le site de lancement se situe dans la partie Nord-Ouest du Port Spatial Européen. Cette zone de 120 hectares est sur le territoire administratif de la ville de Sinnamary. Le site de lancement est localisé sur un socle granitique à 20 km de la ville de Kourou, 12 km des Ensembles de lancement Ariane et à 18 km de la ville de Sinnamary.
Les grandes composantes de l’Ensemble de lancement Soyouz (ELS) :

La Zone de Lancement (ZL) :
· massif enterré sur plusieurs étages équipés de tous les systèmes nécessaires à la mise en œuvre du lanceur et abritant les locaux techniques associés,
· table et équipements associés - mâts ombilicaux,
· mâts de protection contre la foudre,
· locaux annexes zone avant (stockages, bassins, zone de dépotage),
· du carneau type Baïkonour pour l'évacuation des gaz moteurs,
· portique mobile permettant l'accès au véhicule une fois érigé, l'intégration du composite supérieur sur le lanceur et son retrait pour le lancement,
· la Zone de Préparation (ZP) avec son bâtiment d'intégration MIK agrandi pour permettre séparément les opérations de préparation (assemblage et tests) du tri étages SOYOUZ et de l'étage FREGAT et ses bâtiments de servitudes associés,
· la zone arrière comprenant un centre de contrôle pour les opérations hors chronologie, des bureaux, poste de garde et moyens de production servitudes,
· le Centre de Lancement (CDL) utilisé pour les opérations finales et le lancement, représentant 20 000 m² de surface bâtie et 86 000 m² de surface de voiries, sur une surface de 120 hectares,
· le système "contrôles commandes" comprenant un contrôle commande opérationnel de fourniture russe et un contrôle commande servitude CCZ de fourniture européenne,
· moyens de communications comprenant un système de communication systèmes/mesures, et des moyens optiques, sonorisation et vidéo etc..

Quantités :
Terrassements généraux :
De 800 000 à 1 000 000 m3 de matériaux à déplacer et mettre en oeuvre
De 5 à 6 km de drainages
De 10 à 12 km de réseaux enterrés

Réalisation des ouvrages :
De 42 000 à 45 000 m3de déblais rocheux pour le carneau
De 25 000 à 30 000 m3 de béton armé
De 8 000 à 10 000 m2 de charpente métallique
De 20 000 à 22 000 m2 de surface de planchers
1 200 ml de rack
4 MW environ de puissance électrique secourue (groupe électrogène)
4 MW environ de puissance froid (centrale à eau glacée)

Méthodes de construction :
Phasage des travaux :
· Une phase de terrassements préliminaires consiste à créer une voie d'accès et une plateforme de chantier pour accéder vers la zone de lancement ; · Une phase de terrassements généraux consiste à réaliser l'ensemble des plateformes des voiries et des ouvrages, les drainages et l'assainissement, le déboisement nécessaire, les modelages de terrain et les réseaux divers enterrés. Le drainage du site consiste à réaliser de larges fossés d'évacuation des eaux pluviales et à modeler le terrain naturel pour guider les eaux hors du site vers des zones de point bas identifiées autour du site de l'ELS. Les matériaux utilisés proviennent des carrières à proximité ;
· Une phase de réalisation des ouvrages comprenant les installations de chantier, l'exécution des fondations de chaque ouvrage, l'excavation du carneau et du massif, la voie ferrée et le rack de liaison entre la ZL et la ZP, le génie civil des ouvrages (béton armé et charpente métallique), les corps d'état techniques (énergie et climatisation) et les corps d'état secondaires (finitions, cloisonnement, menuiseries intérieures et extérieures, étanchéité).

Maître d'ouvrage : Agence Spatiale Européenne

Maître d'oeuvre : Centre National d'Études Spatiales

Dates d'exécution : 10/2005 - 10/2008 / soit 36 Mois

Participation : 80 % Mandataire